Les avantages d’une marche consciente

La routine pourrait nous tuer et étouffer en nous toute velléité, toute aspiration, en un mot, elle pourrait nous empêcher de vivre pleinement notre vie, de se sentir heureux, car nous avons l’impression que rien ne change.

Et pourtant, on doit garder espoir, car il existe différentes façons d’intégrer la pleine conscience dans notre routine quotidienne, aussi bien au travail que dans notre vie personnelle. C’est apprendre à pratiquer la pleine conscience. Elle pourrait nous aider à nous concentrer sur le présent avec curiosité, prévenance, indulgence et consentement. La méditation est l’un des moyens préconisés depuis toujours. Toutefois, l’une de nos façons préférées est de pratiquer une marche de la pleine conscience. Pourquoi est-elle notre préférée ? C’est parce qu’elle est idéale pour tous, des néophytes aux plus expérimentés, et en plus parce que nous aimons sortir, être dehors, quitter nos cloîtres où nous vivons à longueur de journée.

Comme toute pratique de la pleine conscience, la marche peut nous aider à être présent, à se tourner vers nous-même, à prendre conscience de notre souffle, des sensations qui imprègnent notre corps et à s’intégrer dans notre environnement. La marche consciente est également stimulante, car elle intègre le mouvement et en outre, elle est facile à pratiquer. En effet, vous pourrez la pratiquer où vous voulez, quand vous le voulez, en solitaire ou en groupe. Et si vous êtes une personne active qui reste rarement apathique, combiner la marche consciente avec le mouvement est particulièrement valorisant.

Sept avantages pour les marcheurs conscients

Il y a certes l’avantage important d’être à l’extérieur, mais outre cela, les recherches dans ce domaine ont montré qu’une promenade consciente apporte encore plus de bienfaits :

1. Elle vous connecte plus profondément avec l’environnement :

Avec la marche consciente, tous nos sens sont en éveil. Ainsi, nous sommes délibérément conscients de la terre qui est sous nos pieds, de l’air pénétrant et sortant de nos poumons, des images, des sons, des odeurs et même des goûts que nous ressentons en marchant.

Cette pratique nous aide à nous connecter plus profondément à l’environnement dont nous sommes une partie indissociable. Cette communion avec notre environnement nous permet de prendre conscience de notre situation, de nous focaliser sur ce qui nous entoure, de le sentir, d’y faire partie plutôt que de baguenauder sans réfléchir d’un endroit à l’autre.

2. Elle réduit le stress :

Il a été plusieurs fois prouvé que l’exercice physique neutralise le stress, mais il s’avère que la marche consciente pourrait être plus efficace que l’activité physique seule.

3. Elle stimule l’humeur :

Outre les effets physiologiques de l’exercice qui fait monter des niveaux plus élevés de substances chimiques dans le cerveau (endocannabinoïdes, neurotransmetteurs, etc.) et fait augmenter la température centrale, la marche consciente aide à renforcer et à intensifier ce sentiment de satisfaction d’avoir accompli quelque chose de bon pour nous. Tous ces éléments se combinent pour améliorer notre humeur.

4. Elle réduit la fatigue :

Cela semble contre-intuitif, mais si vous êtes d’habitude une personne casanière, qui se sent surmenée et éreintée, un exercice de faible intensité, comme la marche, peut accroître votre niveau d’énergie jusqu’à 65 %.

5. Elle fortifie la volonté :

Des chercheurs ont découvert que la pleine conscience aide à fortifier la volonté, à l’affermir davantage. Ainsi, si vous essayez d’arrêter de fumer, de manger des sucreries, de boire de l’alcool ou tout autre chose qui exige une volonté et une force mentale, la marche consciente pourrait vous aider dans votre entreprise.

6. Elle vous connecte à votre corps :

Notre mode de vie actuel partagé entre le bureau, la voiture, les médias sociaux et les télévisions nous fait, du moins pour la plupart d’entre nous, perdre la communion avec notre corps, ce qui n’était pas le cas pour nos ancêtres. Une promenade consciente, même pendant un petit bout de temps, nous permet de ressentir agréablement toutes les sensations de notre corps lorsqu’il se déplace dans l’espace. Quand avez-vous senti pour la dernière fois que votre pied s’ajuste automatiquement aux aspérités du chemin parcouru ? Ou que vos bras agissent comme des contrepoids quand vous marchez ? Nous avons pris l’habitude de considérer cette proprioception comme acquise, alors qu’elle mérite qu’on y fasse plus attention.

7. Elle consolide la concentration :

La méditation assise se fait dans un environnement calme et feutré. La marche consciente s’accomplit dans un environnement plein de distractions potentielles. La circulation à proximité, les autres randonneurs, le temps, les oiseaux, les insectes ou d’autres animaux s’ajouteront au flux régulier de pensées et de sensations corporelles qui se disputent votre attention.

Mais vous allez apprendre avec le temps à déjouer toutes ces distractions et à vous focaliser sur le moment présent et à la pratique de la marche. Votre volonté de concentration sera de plus en plus consolidée.

Comment faire une promenade consciente ?

Le lieu

En fait, la destination n’est pas importante, ce qui compte c’est votre disposition à adopter une marche consciente. Vous pourrez choisir un parcours qui vous demandera au moins 10 à 15 minutes de marche. Que vous vous alliez à la supérette du coin, que vous fassiez le tour de votre quartier ou que vous empruntiez un chemin de randonnée, la plupart des endroits pourront convenir. Si vous disposez de plus de temps pour marcher plus longtemps, c’est tant mieux.

Avant de commencer

Tout d’abord, oubliez vos oreillettes et votre tablette. Respirez bien avant de commencer à marcher et faites un rapide bilan de votre état. Comment vous vous sentez physiquement et mentalement ? Est-ce que vous vous sentez sous pression ? Que ressentez-vous sous vos pieds ? Comment est votre humeur ? Est-ce que vous vous sentez soucieux ? Y a-t-il quelque chose qui vous tracasse ? Observez ces sensations et sentiments sans émettre de jugements

Commencez à marcher

Ne vous précipitez pas. Tout doit se faire en silence. Marchez le plus naturellement du monde en adoptant un rythme lent au début afin de pouvoir vous focaliser plus aisément sur l’expérience. (La marche consciente est l’essence même du principe “le voyage est la destination”.)

Soyez à l’écoute de vos sensations alors que vous marchez. Portez toute votre attention à vos pieds. Que fait votre pied droit ? Écoutez votre respiration, les sons extérieurs, ce qui vous entoure, sans rêverie, ni pensées discursives. La marche consciente doit vous aider à communiquer avec vos ressources intérieures, à améliorer votre rapport au monde.

Par exemple, sentez-vous cette brise caresser votre peau ou passer sur vos cheveux décoiffés ? Sentez-vous la chaleur du soleil sur une partie de votre corps ? Laissez tous vos sensations flotter dans votre esprit pendant que vous déambulez. N’essayez pas de les analyser.

Après la marche

Quand vous aurez fini de marcher, arrêtez-vous un instant pour reprendre votre souffle et établissez une autoévaluation en essayant de répondre à cette question : Vous sentez-vous différent ?

Tu reves de devenir nomade digital, mais tu ne sais pas par ou commencer ?

Découvre notre franchise low cost avec ses cours personnalisés et toute une équipe de professionnels a ton service.

Écrivez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *