Changement climatique : quel avenir nous attend si nous ne faisons rien ?

La crise climatique n’est plus une menace imminente : nous vivons déjà les conséquences de siècles d’émissions de gaz à effet de serre. Mais il y a encore de la place pour se battre pour tout cela. La façon dont le monde choisira de réagir dans les années à venir aura d’énormes répercussions sur les générations à naître.

Dans cet article, j’envisage de manière très résumé deux visions différentes de l’avenir. Une dans laquelle nous faisons très peu pour lutter contre le changement climatique, et une autre dans laquelle nous faisons tout notre possible. Tous les liens vous mènerons vers des informations très utiles. Malheureusement la plupart en anglais… Sooooorry !

La science actuelle suggère donc que ces réalités très différentes pourraient être plausibles.

An 2100 : le scénario cauchemar

Le 21ème siècle touche à sa fin sans qu’aucune mesure ne soit prise pour prévenir le changement climatique. Les températures mondiales ont augmenté de plus de 4°C. Dans de nombreux pays, les températures estivales restent constamment au-dessus de 40 ° C. Les vagues de chaleur avec des températures allant jusqu’à 50°C sont devenues courantes dans les pays tropicaux.

Chaque été, des incendies de forêt font rage sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique, générant des panaches de fumée âcre qui rendent insupportable la respiration à l’extérieur, provoquant une crise sanitaire annuelle.

Les températures des océans ont augmenté de façon spectaculaire. Après des épisodes de blanchissement répétés, la grande barrière de corail australienne a été officiellement déclarée morte.

Des sécheresses fréquentes et prolongées ravagent de vastes régions de la terre. Les déserts du monde se sont étendus, déplaçant des millions de personnes. Environ 3,5 milliards de personnes vivent dans des zones où la demande en eau dépasse celle disponible.

La pollution de l’air a une nouvelle cause majeure en dehors des villes animées : la poussière qui s’élève des terres agricoles désormais stériles.

L’océan Arctique est libre de glace chaque été. Résultat, les températures moyennes dans le Grand Nord ont augmenté de plus de 8°C. Les calottes glaciaires du Groenland et de l’Antarctique occidental ont commencé à fondre, libérant une énorme quantité d’eau douce dans les océans.

La plupart des glaciers de montagne ont complètement fondu. Le ski est désormais un sport d’intérieur qui se pratique sur d’immenses pistes artificielles. La majeure partie de la glace sur le plateau himalayen a disparu, réduisant les débits des fleuves Indus, Gange, Brahmapoutre et Yamuna, dont dépendent plus de 600 millions de personnes pour leur eau.

L’océan s’est agrandi à cause de la chaleur. En combinaison avec l’eau de fonte, le niveau de la mer a augmenté de plus d’un mètre. De nombreuses grandes villes comme Hong Kong, Rio de Janeiro et Miami sont déjà inondées et inhabitables. Les Maldives, les îles Marshall, Tuvalu et de nombreux autres petits États insulaires ont été abandonnés.

De nombreuses zones côtières et fluviales sont régulièrement inondées, notamment le delta du Nil, la vallée du Rhin et la Thaïlande. Plus de 20 % du Bangladesh est sous l’eau en permanence.

Les tempêtes hivernales sont plus énergiques et libèrent plus d’eau, causant chaque année des dommages considérables causés par les vents et les inondations.

Les cyclones tropicaux se sont intensifiés, affectant des dizaines de millions de personnes chaque année. Les mégacyclones, comme le typhon Haiyan de 2013, sont devenus plus courants, avec des vents soutenus à plus de 200 mph.

À lire également : Kibboutz : caractéristiques et histoire de ces communautés

Les moussons en Asie du Sud-Est sont devenues plus intenses et imprévisibles, apportant trop ou trop peu de pluie dans chaque région, affectant la vie de plus de trois milliards de personnes.

L’insécurité alimentaire et hydrique a augmenté dans le monde entier, menaçant la santé et le bien-être de milliards de personnes. La chaleur et l’humidité extrêmes dans les régions tropicales et subtropicales ont décuplé le nombre de jours où il est impossible de travailler à l’extérieur, réduisant ainsi la productivité agricole.

Les conditions météorologiques extrêmes dans les régions tempérées comme l’Europe ont rendu la production alimentaire hautement imprévisible. La moitié des terres consacrées à l’agriculture dans le passé est maintenant inutilisable, et la capacité du reste à cultiver de la nourriture diffère grandement d’une saison à l’autre. Les rendements des cultures sont à leur plus bas niveau depuis le milieu du 20e siècle.

Les populations de poissons se sont effondrées. L’acidité de l’océan a augmenté de 125 %. La chaîne alimentaire de l’océan s’est effondrée dans certaines régions alors que les minuscules organismes marins qui forment sa base luttent pour fabriquer des coquilles de carbonate de calcium pour survivre dans les eaux les plus acides.

Malgré les progrès de la science médicale, les décès dus à la tuberculose, au paludisme, au choléra, à la diarrhée et aux maladies respiratoires sont aux plus hauts niveaux de l’histoire de l’humanité. Les événements météorologiques extrêmes – des vagues de chaleur et des sécheresses aux tempêtes et aux inondations – causent de grandes pertes en vies humaines et laissent des millions de personnes sans abri. Des épidémies ont fait rage tout au long du siècle, se propageant parmi des populations en proie à une pauvreté et à une vulnérabilité généralisées.

An 2100 : l’humanité face au défi

Voilà à quoi pourrait ressembler notre planète si nous faisons tout notre possible pour contenir le changement climatique.

Les températures mondiales ont atteint 1,5 °C en 2050 et sont restées ainsi pendant le reste du siècle. Les énergies fossiles ont été remplacées par des énergies renouvelables. Plus d’un billion d’arbres ont été plantés, absorbant le dioxyde de carbone de l’atmosphère. L’air est plus pur qu’avant la révolution industrielle.

Les villes ont été restructurées pour offrir des transports en commun entièrement électriques et des espaces verts dynamiques. De nombreux nouveaux bâtiments ont un revêtement photoélectrique qui génère de l’énergie solaire et des toits verts qui rafraîchissent les villes, les rendant plus agréables à vivre.

À lire également : Panique et civilité dans les situations d’alarme

Des trains électriques à grande vitesse atteignant 480 km/h relient de nombreuses grandes villes du monde. Les vols intercontinentaux continuent de fonctionner, avec des avions grands et efficaces qui fonctionnent au kérosène synthétique fabriqué en combinant de l’eau et du dioxyde de carbone aspirés directement de l’atmosphère.

Le régime alimentaire mondial s’est éloigné de la viande. L’efficacité de l’agriculture s’est considérablement améliorée au cours de la transition de la production de viande à l’échelle industrielle aux moyens de subsistance basés sur les plantes, créant plus de terres pour la resylviculture et le reboisement.

La moitié de la planète est dédiée à la restauration de la biosphère naturelle et de ses services écologiques. D’autre part, l’énergie de fusion est enfin lancée à grande échelle pour fournir une énergie propre et illimitée aux habitants du 22ème siècle.

Deux futurs très différents. Le résultat pour nos enfants et petits-enfants dépend des décisions que nous prenons aujourd’hui. Heureusement, les solutions disponibles sont gagnant-gagnant : elles réduisent les émissions, améliorent l’environnement et rendent les gens plus sains et notre civilisation plus riche et perenne.

Article original du site Live Sensei

Post a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  • WEB24 : La Fabrique Digitale

    Nous partageons des valeurs fortes et la conviction profonde qu’une bonne agence digitale est une agence qui sert avant tout l’intérêt de ses clients. Ethique, transparence et pédagogie sont à la base de toutes nos prestations. Innover et faire toujours mieux sont nos objectifs.

  • Informations de contact

    Nous serons heureux de vous aider 7/7 jours.
    Nous voulons en savoir plus sur votre idée d’entreprise et comment nous pouvons vous aider!

    *Whatsapp: +34 664 130 888
    *Courriel: nomad@web24.media

  • Derniers Commentaires

    © 2021, Tous droits réservés WEB24 Digital Brands Ltd. Made with love in London!
    Nous utilisons des cookies pour vous offrir une meilleure expérience de navigation. En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre